Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 5 minutes Temps de lecture 5 minutes
Créé le 27.02.2019

Comment conduire des entretiens d’embauche avec professionnalisme

L’entretien d’embauche est un défi non seulement pour le candidat, mais également pour la petite entreprise qui cherche à pourvoir un poste. Dans une vidéo et un article, Diana Gebauer, propriétaire de l’entreprise de placement de personnel beeworX GmbH, explique les éléments à prendre en considération.

Dans les grandes entreprises, les entretiens d’embauche sont généralement préparés et conduits par des spécialistes en ressources humaines formés en conséquence. Dans les petites entreprises en revanche, cette tâche incombe souvent au propriétaire. Les entretiens d’embauche viennent s’ajouter aux activités quotidiennes. Une bonne préparation est donc essentielle. Un entretien d’embauche réalisé avec professionnalisme est en effet bénéfique pour l’entreprise. Il permet non seulement d’opérer une sélection sûre et efficace du personnel, mais aussi de laisser une bonne impression à tous les candidats. Car, en tant que directeur, vous n’êtes pas le seul à faire une sélection: le candidat fait lui aussi son choix. Ce guide succinct est destiné à accompagner les petites entreprises dans la préparation et la conduite d’entretiens d’embauche. 

  • Consultez le dossier du candidat et vérifiez les points suivants:

    • Les données personnelles y figurent-elles? Qu’est-ce qui vous frappe?
    • Y a-t-il des trous dans le CV? Les formations continues suivent-elles une logique?
    • Les certificats sont-ils complets?
    • Les raisons du changement indiquées dans la lettre de motivation ou les certificats sont-elles cohérentes?
    • Les données du dossier correspondent-elles au profil d’exigences?
    • Élaborez un guide d’entretien qui vous permettra d’interroger les candidats de manière systématique sur leurs compétences professionnelles et personnelles, et leur adéquation culturelle. 

    Pour en savoir plus sur les compétences professionnelles et personnelles, ainsi que sur l’adéquation culturelle, lisez l’article «Sélection du personnel».

    Et clarifiez les points suivants:
    • Quelle personne de votre équipe participera à l’entretien de candidature?
    • Qui posera quelles questions (élaborez un guide d’entretien qui laisse suffisamment de liberté pour s’adresser au candidat de manière personnalisée et adaptée à la situation)?
    • Où l’entretien aura-t-il lieu?
    • Qui réserve et prépare la salle de réunion et s’occupe des boissons?
    • Qui accueille le candidat à la réception?
    • Qui réunit la documentation concernant votre petite entreprise? (brochures, description de poste, etc.)
    • Qui se charge de quelles déclarations à propos du salaire et des prestations accessoires?
    • Un second entretien est-il prévu pour un cercle restreint de candidats?
    • Les candidats peuvent-ils voir le poste de travail?
    • Les candidats doivent-ils avoir la possibilité de rencontrer les éventuels futurs collègues lors du premier ou du second entretien (par exemple durant une pause)?
    • Quelles sont les étapes prévues après l’entretien?

    Conseil n° 1: relisez le CV et la lettre de motivation juste avant l’entretien pour vous préparer à rencontrer le candidat.

    Conseil n° 2: profitez de l’opportunité qu’offre l’entretien d’embauche pour bien faire connaissance avec le candidat et ainsi savoir s’il apportera la valeur ajoutée souhaitée et s’il correspond à l’entreprise. 

    Conseil n° 3: veillez systématiquement à ce que le candidat se sente valorisé, en le traitant de la même façon que souhaiteriez être traité dans un entretien de ce type. 

    Conseil n° 4: en général, une petite entreprise ne peut pas faire valoir une marque employeur clairement identifiée, qui souligne ses avantages en tant qu’employeur. C’est pourquoi il est essentiel de mettre en avant les avantages que vous proposez par rapport à un emploi dans une grande entreprise. Expliquez par exemple au candidat que le profil du poste proposé est très varié et se révèle donc bien plus intéressant que certains emplois dans des entreprises plus importantes.

  • Profitez de cette phase où vous apprenez à vous connaître pour développer la confiance. Dans une conversation informelle, posez des questions comme «Vous nous avez trouvé facilement?» ou «Le trajet s’est-il bien passé?» 

  • Invitez le candidat à s’exprimer en lui posant des questions. C’est la seule façon d’obtenir des informations qui faciliteront la prise de décision. Plus vous tarderez à laisser le candidat s’exprimer, plus la tâche sera ardue. Des questions ouvertes, comme celles qui suivent, aideront le candidat à se livrer:

    • Chez votre dernier employeur, quelles ont été les situations difficiles en matière de collaboration?
    • Quelles sont les tâches que vous préfériez dans votre dernier poste?
    • À qui pouvons-nous demander des références attestant de vos qualifications professionnelles et personnelles?
    • Pour quelles raisons avez-vous postulé dans notre petite entreprise?
    • Pourquoi êtes-vous le candidat idéal pour ce poste?
    • Pourquoi souhaitez-vous changer de poste?
    • Comment avez-vous préparé cet entretien?
    • Préférez-vous travailler seul ou en équipe?
    • Que faites-vous en dehors du travail?
    • Souhaitez-vous nous dire quelque chose sur vous?
    • Qu’est-ce qui est important pour vous dans la collaboration avec les supérieurs?

    Conseil: n’évoquez pas les aspects qui sont déjà clairement mentionnés dans le dossier, mais approfondissez et revenez sur certains points, en demandant par exemple pour quelles raisons une chose s’est déroulée d’une certaine manière. Donnez de l’assurance au candidat en lui adressant des compliments (p. ex. en le félicitant de son efficacité) et veillez à ce qu’il ne se sente pas comme un élève qui passerait un examen oral. Privilégiez les questions ouvertes et évitez les questions suggestives. Par exemple, si vous avez des doutes quant aux motifs du changement de poste, ne dites pas: «Cette restructuration que vous mentionnez dans votre dossier a-t-elle réellement eu lieu?» Posez plutôt la question suivante: «Qu’est-ce qui vous a incité à quitter votre précédent poste après un an et demi?»

  • Dressez un bref portrait de votre entreprise et exposez en détail le poste mis au concours. Outre la description des tâches et du poste de travail, présentez l’équipe avec laquelle le candidat travaillera s’il est engagé. 

  • Donnez la possibilité au candidat de poser des questions pour clarifier les points en suspens. 

  • Prenez congé du candidat en convenant d’un certain nombre de points contraignants. Par exemple, indiquez-lui que vous le contacterez dans un délai d’une semaine, ou demandez-lui de vous communiquer les documents manquants dans les trois jours. Remerciez systématiquement le candidat et veillez à ce que la prise de congé soit positive indépendamment du déroulement de l’entretien, de sorte que le candidat reparte avec une bonne impression de l’entreprise. 

À propos de Diana Gebauer

Diana Gebauer est propriétaire et directrice de La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre beeworX GmbH, une entreprise spécialisée dans la mise à disposition stratégique de personnel et le placement de personnel qualifié dans l’industrie et le secteur commercial. L’entreprise beeworX GmbH, dont le siège est au cœur de Bâle, a été fondée en 2007 et compte 17 collaborateurs. Diana Gebauer conçoit beeworX comme le prolongement du département RH de ses clients. L’entreprise accompagne ses clients dans la mise à disposition et le placement de personnel, mais aussi dans la recherche de solutions temporaires, leur permettant ainsi de se concentrer sur leurs tâches principales.

Personalberaterin Diana Gebauer, CEO von beeworx GmbH
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser